Bienvenue 

MOT DU MAIRE

 

Bienvenue sur le site internet de la Commune de Lannéanou : www.lanneanou.fr

 

Ce nouveau mode de communication moderne et pratique permet des échanges entre les habitants, les élus et bien au-delà.

 

Vous trouverez sur ce site sécurisé de nombreux renseignements nécessaires à toutes les démarches administratives, tels que : l'état civil, l'urbanisme, ainsi que toutes les informations pratiques, la vie associative et bien d'autres renseignements concernant notre commune.

 

Ce site sera mis à jour régulièrement et nous sommes à l'écoute de vos suggestions.

 

Voici une nouvelle façon de communiquer, de faire connaître notre petite commune rurale située à la lisière des Monts d'Arrée, tant pour les résidants, les personnes voulant visiter, découvrir nos chemins de randonnées ou s'y installer.

 

Bonne navigation sur notre site.

 

 

Pour joindre Madame le Maire

  Sandrine GUEGUEN

Tél (mairie) 02 98 78 12 07

Tél 06 82 95 66 56

Nous avons depuis peu créé et ouvert une page Facebook

 

facebook.com/lanneanou29640/

État d'urgence sanitaire : entrée en vigueur à partir du samedi 17 octobre 2020

 

Le Conseil des ministres décrète l'état d'urgence pour un mois. Toutefois, au-delà de cette durée, la prolongation de l'état d'urgence doit être autorisée par la loi.

 

En raison de la propagation sur le territoire national de l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre a présenté au Conseil des ministres du mercredi 14 octobre 2020 un décret déclarant l'état d'urgence sanitaire.

 

Le décret déclarant l'état d'urgence sanitaire a été publié au Journal officiel du

 jeudi 15 octobre 2020.

 

L'état d'urgence sanitaire

Le régime de l'état d'urgence sanitaire est déterminé par les articles L 3131-12 et suivants du code de la santé publique). L'état d'urgence sanitaire est une mesure exceptionnelle prise en cas de catastrophe sanitaire. Ce régime peut impliquer des restrictions sur la liberté de déplacement des individus mais aussi des réquisitions de biens et de services ou encore des mesures de contrôle des prix.

Le Conseil des ministres décrète l'état d'urgence pour un mois. Toutefois, au-delà de cette durée, la prolongation de l'état d'urgence doit être autorisée par la loi.

Pour rappel, l'état d'urgence sanitaire avait déjà été déclaré le 23 mars 2020 sur l'ensemble du territoire. Il avait ensuite été prolongé le 11 mai avant de prendre fin le 10 juillet (sauf en Guyane et à Mayotte où il avait été maintenu jusqu'au 17 septembre).

 

Couvre-feu en Île-de-France et dans huit métropoles

Dans le cadre de lutte contre la propagation de l'épidémie de coronavirus, le président de la République a également annoncé la mise en place d'un couvre-feu.

Il doit entrer en vigueur à partir de samedi 17 octobre 00h00 en Île-de-France et dans huit métropoles :

  • Aix-Marseille ;
  • Grenoble ;
  • Lille ;
  • Lyon ;
  • Montpellier ;
  • Rouen ;
  • Saint-Étienne ;
  • Toulouse.

Ce couvre-feu sera imposé sur tous ces territoires de 21h00 à 06h00. Il est prévu pour une durée de six semaines. Il devrait cependant être prolongé jusqu'au 1er décembre 2020 si le Parlement l'autorise.

Ainsi, à partir de vendredi minuit, il ne sera plus possible de circuler à l'extérieur dans ces zones sauf pour les personnes munies d'une attestation dérogatoire. La violation du couvre-feu sera sanctionnée d'une amende 135 euros.

Etat d'urgence Sanitaire.pdf
Document Adobe Acrobat [49.6 KB]

Jeudi 29 octobre

et

Vendredi 30 octobre

 

L'association Bleuniou Kaër organise 

  salle An An Amzer Vad

une vente de fleurs de toussaint 

 

 

de 9 h 30 à 12 h00

 

et de 14 h 00 à 19 h 00

 

 

le tri de nos déchets évolue

 

Dans son projet de territoire Trajectoire 2025, Morlaix Communauté porte une priorité autour des enjeux du "vivre ensemble dans un environnement de qualité".

 

Dans ce cadre et au travers de l'exercice de sa compétence collecte et valorisation des déchets, Morlaix Communauté a répondu à un appel à projet de l’éco-organisme Citéo et en a été lauréat comme 8 autres collectivités du Nord Finistère.
 

Ainsi, le tri jusqu’à présent réservé aux papiers, cartons, bouteilles et flacons en plastique, boîtes et canettes en métal s’étend désormais à d’autres déchets quel que soit le mode de collecte adopté sacs jaunes, bacs jaunes ou grands conteneurs de tri disposés sur la voie publique.

 

A partir du 1er juillet, le tri des déchets évolue sur le territoire de Morlaix Communauté et devient plus simple !

 

Toutes les collectivités du Nord Finistère sont concernées par ce changement appelé opération "bac man"

 

Dès le 27 juin, une campagne d'information grand public va débuter dans la presse, à la radio, dans les abribus, sur les réseaux sociaux, etc.

 

De nouveaux supports de communication, dont un guide de tri, sont édités pour cette occasion. Vous le trouverez en pièce jointe.

 

Morlaix Communauté réalisera une distribution du guide de tri accompagné d’un courrier explicatif dans l’ensemble des foyers de son territoire à partir du 6 juillet.

 

Nous publierons également régulièrement de l’information sur notre page facebook ainsi que sur notre site internet.

 

Le service collecte et valorisation des déchets de Morlaix Communauté se tient à votre disposition pour de plus amples renseignements au 0 800 130 132

 

 

2020-MemoTri.pdf
Document Adobe Acrobat [2.1 MB]

 

AVIS AUX USAGERS

 

Dans le cadre du programme de mise en conformité des déchèteries, des travaux de voirie et de bâtiment vont être réalisés entre le 31 août prochain et début mars 2021 sur la déchèterie de Toulivinen à Plougonven.

Afin de garantir la sécurité des usagers et des entreprises intervenantes, l’accès de celle-ci sera fermé pendant leur réalisation.

Durant cette même période, les usagers sont invités à se rendre à la déchèterie de Plourin-les-Morlaix (Z I de Kersaudy) qui sera exceptionnellement ouverte sur une plage horaire temporairement élargie certains jours :

  • Le Lundi après-midi
  • Le mardi matin
  • Le mercredi, le jeudi, le vendredi et le samedi : toute la journée.

ATTENTION

Pour information, veuillez trouver ci-joint l'arrêté concernant le port du masque obligatoire dans les 7 déchèteries et dans les 3 plateforme de réception des déchets verts du territoire communautaire à partir du 1er août 2020.

AR20-070_Port_du_masque_dechetteries(3).[...]
Document Adobe Acrobat [45.4 KB]

SIGNALE - COVID-19 –

 

Compte tenu de la multiplication des sources d'informations, dont certaines souvent peu fiables, vous pouvez à tout moment joindre le 

numéro vert national (0800 130 000) 

ou consulter le site internet 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Obligation du port du masque dans les espaces publics clos : quels sont les lieux concernés ?

Publié le 22 juillet 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

 

Afin d'éviter un rebond de l'épidémie, de nouveaux lieux viennent compléter à compter du 20 juillet 2020 la liste des espaces publics où le port du masque est obligatoire. Quels sont-ils ? Qui est concerné ? Y aura-t-il des sanctions ? Le point avec Service-public.fr et le ministère des Solidarités et de la santé.

Les indicateurs de suivi de l'épidémie traduisent aujourd'hui une légère détérioration de la situation sanitaire.

Par ailleurs, des scientifiques ont fait part à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de constatations sur la transmission du virus dans l'air. Ils ont notamment remarqué que les contaminations avaient lieu fréquemment en milieu clos, particulièrement en cas de brassage d'air, et même en l'absence de projection directe. C'est pourquoi, de manière préventive, des recommandations ont été émises sur le port du masque en intérieur.

Ainsi, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque dans les lieux publics clos, en complément de l'application des gestes barrières.

Les lieux déjà concernés par l'obligation du port du masque

  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas ;
  • Restaurants et débits de boissons (le masque ne peut être enlevé qu'au moment de manger) ;
  • Hôtels et pensions de famille ;
  • Salles de jeux ;
  • Établissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
  • Bibliothèques, centres de documentation ;
  • Établissements de culte ;
  • Établissements sportifs couverts ;
  • Musées ;
  • Établissements de plein air ;
  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Hôtels-restaurants d'altitude ;
  • Établissements flottants ;
  • Refuges de montagne ;
  • Gares routières et maritimes, aéroports.

  À noter : Les transports en commun sont concernés par cette mesure depuis le début du déconfinement.

Les nouveaux lieux où le port du masque est obligatoire

  • Magasins de vente, centres commerciaux ;
  • Administrations et banques ;
  • Marchés couverts.

Dans les autres catégories d'établissements, le port du masque peut être rendu obligatoire par l'exploitant.

  À savoir : Une distribution de masques grand public sera mise en place à destination des publics précaires, notamment ceux qui bénéficient de l'Aide médicale d'État et de la complémentaire santé solidaire ainsi que les contacts habituels des associations d'aide aux plus vulnérables.

Les lieux où le port du masque n'est pas obligatoire

Le port du masque n'est pas imposé dans les espaces publics ouverts : dans la rue, les parcs, à la plage, sur les chemins de randonnée...

Et dans les entreprises ?

Les entreprises et les administrations ne sont concernées par l'obligation du port du masque que lorsqu'elles accueillent du public (clientèle ou usagers).

Des mesures de restrictions, mises en place conjointement par le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion et le ministère des Solidarités et de la Santé, régissent déjà la vie dans les entreprises depuis la sortie du confinement. Elles imposent notamment un respect strict des mesures d'hygiène et de la distanciation physique.

Que risque-t-on si l'on ne respecte pas cette obligation ?

Les personnes qui ne respectent pas cette mesure peuvent se voir infliger une amende de 135 €. En cas de récidive dans les 15 jours, l'amende passe à 1 500 €.

  À savoir : Le prix des masques chirurgicaux reste plafonné à 95 centimes d'euros jusqu'au 10 janvier 2021.

Textes de référence

Et aussi

Pour en savoir plus

Ministère des solidarités et de la santé

Dans le contexte de l'épidémie liée au COVID-19, vous trouverez ci-joint les recommandations ministérielles à l'attention de tous.

CORONAVIRUS Gestes barri_res 02.03.2020.[...]
Document Adobe Acrobat [64.6 KB]

Adapter son quotidien

 

Informations sur les mesures nationales

Dans certains départements classés en zone de circulation active du virus, les préfets peuvent prendre des mesures plus restrictives pour lutter contre l’épidémie, en concertation avec les élus locaux.

Pour connaître les dispositions spécifiques à votre département, rendez-vous sur le site internet de ma préfecture.

Je visualise ici concrètement ce qui change, ce qui est conseillé et autorisé - ou pas -  au niveau national en cette période de crise sanitaire.

 

SANTÉ

Pour la santé de tous et parce que nous continuons d’être exposés au virus, il est important de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières, de porter un masque quand il est obligatoire, et le plus possible au-delà, et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination... Tout cela en poursuivant son suivi médical hors Covid-19.

Je dois :

 

  • je dois respecter les mesures barrières et la distanciation physique (1 mètre) ;
  • je dois porter un masque dans tous les lieux où son port est rendu obligatoire, et le plus possible au-delà ;
  • je dois, si j’ai des symptômes évoquant la Covid-19 :
    • éviter les contacts ;
    • appeler mon médecin - la consultation peut se faire à distance ou physiquement. Mon médecin me prescrira un test virologique si cela s’avère nécessaire et me donnera des indications pour la suite.
    • Si je suis testé positif, je serai invité à rester chez moi confiné pendant 14 jours, ou dans un lieu mis à ma disposition ;
    • appeler le 15 si j’ai des difficultés respiratoires ;
  • je dois suivre mes soins hors-Covid-19, qui doivent être facilités par tous les moyens (téléconsultations, consultation d’évaluation, reprise des soins à domicile).


Je peux :
 

  • je peux me rendre dans un laboratoire d’analyses sans ordonnance, si possible après avoir pris rendez-vous avec le laboratoire ;
  • je peux donner mon sang ;
  • je peux bénéficier d’un soutien psychologique pour mon enfant si nécessaire (je peux bénéficier d’une orientation en appelant le numéro vert 0 800 130 130) ;
  • je peux bénéficier de masques gratuits si je suis éligible à l’Aide médicale d’État et à la complémentaire santé solidaire, je me renseigne auprès des organismes sociaux qui me suivent ;
  • je peux bénéficier de masques gratuits, sur prescription médicale, si je suis une personne vulnérable au virus.

Je ne dois pas :

  • si je présente des symptômes évoquant la Covid-19 :
    • je ne dois pas me présenter spontanément aux urgences ;
    • je ne dois pas me rendre chez mon médecin sans l’avoir contacté avant ;
    • j’applique d’autant plus les gestes barrière et j’évite toutes les personnes fragiles de mon entourage.

TRANSPORTS

La reprise des transports de la vie quotidienne - travail, école, loisirs - doit s’accompagner du respect des règles sanitaires par chacun d’entre nous. Et, pour limiter la diffusion du virus, il convient d’être particulièrement vigilant dans les transports collectifs.

Je dois :

  • je dois respecter les mesures barrières et la distanciation physique ;
  • si j’ai plus de 11 ans, je dois porter le masque dans les transports en commun, les trains (transports interrégionaux), les taxis, VTC et véhicules de covoiturage, les avions ;
  • si je prends le train pour une moyenne ou une longue distance, la réservation est obligatoire (TGV, Intercités, TER interrégionaux...) ;
  • si je voyage à l’étranger en dehors de l’Union européenne, je dois respecter la procédure de dépistage aux frontières à mon retour en France, en fonction de mon pays de provenance. Je me renseigne sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour connaître les conseils aux voyageurs et restrictions qui s’appliquent à chaque pays.

Je peux :
 

  • je peux circuler dans un territoire d’Outre-mer, sous condition de présenter le résultat d'un test réalisé dans les 72h précédant l'embarquement. En provenance et à destination de la Guyane, de Mayotte, de la Polynésie française, de la Nouvelle-Calédonie et des îles Wallis et Futuna, une attestation de déplacement dérogatoire est demandée ;
  • je peux circuler dans les pays de l’Union européenne ;
  • je peux reprendre un ferry pour le Royaume-Uni mais je me renseigne sur les mesures de quatorzaine ;
  • je peux, si je suis cycliste et jusqu’au 31 décembre 2020 :

Je ne peux pas :

  • je ne peux pas prendre les transports en commun si je ne suis pas équipé d’un masque - dans le cas contraire, je peux me voir refuser l’accès au véhicule ou à la gare et m’exposer à une contravention ;
  • je ne peux pas voyager dans les pays extérieurs à l’UE si leur frontière est fermée. Je me renseigne sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour connaître les conseils aux voyageurs et restrictions qui s’appliquent à chaque pays ;
  • je ne peux pas faire à ce jour de grande croisière internationale, je me renseigne auprès des opérateurs sur l’évolution ultérieure des règles.

 

ÉCOLE

Le risque de contagiosité chez les enfants et les jeunes est décrit par les scientifiques comme très incertain. Le retour en classe des élèves est essentiel pour remédier aux risques du confinement des enfants : anxiété, accidents domestiques, aggravation des inégalités scolaires, etc.Un ensemble de règles, axées sur le port du masque, la distanciation physique et une stricte hygiène des mains, est mis en place pour garantir la sécurité sanitaire des élèves et des enseignants. Prenez-en connaissance sur le site du ministère de l'Éducation nationale.

Je suis parent d’élève :
 

  • je dois envoyer mon enfant à l’école, muni d’un masque s’il a plus de 11 ans. Si je suis en situation de précarité, j’aurai reçu un masque distribué par les services sociaux qui me suivent. Si ce n’était pas le cas, je demande à l'établissement de mon enfant de lui en fournir un.


Mon enfant va à la crèche :
 

  • il ne doit pas porter de masque ;
  • je porte un masque à l'intérieur de la crèche, pour le déposer et aller le chercher.

Mon enfant est en école maternelle :
 

  • il doit y aller ;
  • il ne doit pas porter de masque ;
  • le lavage des mains doit être fait en priorité avec de l’eau et du savon car les solutions hydro-alcooliques présentent un risque d’ingestion.
  • je porte un masque à l’intérieur de l’école, pour le déposer et aller le chercher.

Mon enfant est en école élémentaire :
 

  • il doit y aller ;
  • il est déconseillé de lui faire porter un masque, sauf en cas de symptômes de Covid-19 ;
  • le lavage des mains doit être fait en priorité avec de l’eau et du savon car les solutions hydro-alcooliques présentent un risque d’ingestion ;
  • je porte un masque à l'intérieur de l'école, si je m'y rends pour le déposer et aller le chercher.

Mon enfant est collégien :

  • il doit aller au collège ;
  • il doit porter un masque, y compris en extérieur, dans les cars scolaires et les transports en commun :
    • des exceptions sont faites pour les repas, gérés par les collectivités territoriales, où il faudra éviter des brassages (croisements d’élèves) trop importants, et pour les activités sportives sous la responsabilité des professeurs d’EPS ;
  • la fourniture du masque est de ma responsabilité en tant que parent. Si je suis en situation de précarité, j’aurai reçu un masque distribué par les services sociaux qui me suivent. Si ce n’était pas le cas, je demande à l'établissement de mon enfant de lui en fournir un ;
  • je porte un masque à l'intérieur de l'école, si je m'y rends pour le déposer et aller le chercher.

Mon enfant est lycéen :

  • il doit aller au lycée, au moins jusqu’à ses 16 ans révolus ;
  • il doit porter un masque, y compris dans les cars scolaires et transports en commun :
    • des exceptions sont faites pour les repas, gérés par les collectivités territoriales, où il faudra éviter des brassages trop importants, et pour les activités sportives sous la responsabilité des professeurs d’EPS ;
    • la fourniture du masque est de ma responsabilité en tant que parent. Si je suis en situation de précarité, j’aurai reçu un masque distribué par les services sociaux qui me suivent. Si ce n’était pas le cas, je demande à l'établissement de mon enfant de lui en fournir un ;
    • je porte un masque à l'intérieur de l'école, si je m'y rends pour le déposer et aller le chercher.


Quelle que soit sa classe, mon enfant peut :
 

  • aller en récréation organisée en tenant compte des recommandations relatives aux gestes barrières sous la surveillance renforcée d’un/des adultes, et en se lavant les mains avant et après la récréation ;
  • bénéficier de la restauration collective, organisée en vue de limiter les brassages d’élèves ;
  • poursuivre une activité sportive, si elle n'entraîne pas de sur-ventilation ;
  • aller en internat. Les lits y seront séparés d’1m minimum ;
  • reprendre les transports scolaires, en respectant les règles sanitaires données.


Mon enfant, s’il présente des symptômes d’infection à la Covid-19, peut :
 

  • être pris en charge sans délai par la médecine et l’infirmerie scolaires, et être orienté vers un médecin ;
  • se voir fournir un masque pédiatrique afin qu’il ne contamine pas les autres élèves et les encadrants, le temps de sa prise en charge hors de l’école.

Mon enfant ne doit pas :
 

  • venir en cours s’il présente des symptômes d’infection à la Covid-19.

Je suis étudiant dans l’enseignement supérieur ou professionnel :
 

  • je dois porter un masque dans mon établissement, y compris dans les espaces extérieurs ;
  • je peux suivre ma formation professionnelle en alternance, je m’adapte aux règles sanitaires en vigueur dans l'entreprise ou l’institution qui m’accueille.

 

 

TRAVAIL

L’activité économique, sociale et administrative de notre pays a repris. La sécurité sanitaire doit être une priorité, y compris dans le milieu professionnel. Je travaille en milieu collectif, je dois :

 

  • si je suis en télétravail, je dois suivre les règles appliquées par mon entreprise ;
  • sur site, je dois respecter les règles sanitaires que met en place mon entreprise :
    • respect des mesures barrières ;
    • utilisation de solution hydro-alcoolique pour moi-même ; lingettes ou produits désinfectants pour bureau, clavier, souris, etc. ;
    • obligation de porter le masque dès lors que je ne suis pas seul dans la pièce ;
    • organisation de la restauration collective de manière à limiter le nombre de personnes présentes en un même lieu ; possibilité de déjeuner sur le lieu de travail qui doit m’être ouverte.

Je peux :

  • pour certaines professions particulièrement touchées, notamment par les fermetures contraintes (discothèques, événementiel, culture…), je peux continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle. En savoir plus.

Je ne peux pas :

  • je ne peux pas aller travailler si je présente des symptômes d’infection à la Covid-19.

 

COMMERCES

Chaque commerçant ou client est invité à suivre un certain nombre de mesures de protection sanitaire, garantes de notre santé individuelle et collective. Le port du masque est obligatoire.

Je dois :

  • je dois porter un masque, respecter les mesures barrières et la distanciation physique de 1 mètre entre chaque personne ;
  • je dois respecter les éventuelles mesures complémentaires décidées par le commerce dans lequel je me trouve : sens de circulation, restriction du nombre de personnes dans le magasin, usage de solution hydro-alcoolique ou de lavage des mains à l’eau et au savon, accès prioritaire des personnes les plus fragiles.

Je peux :
 

  • je suis invité à privilégier la livraison de courses à domicile ou le retrait en commerce de commandes réalisées à l’avance (“drive”). Certaines restrictions liées aux livraisons à domicile sont levées ;
  • je peux me rendre dans les marchés de plein air et halles couvertes. Le port du masque peut être imposé dans les marchés de plein air, je suis informé par des affichettes ;
  • je peux me rendre dans les cafés et les restaurants en respectant les mesures sanitaires dans la limite de 10 personnes par table. Le port du masque est obligatoire dans tous mes déplacements intérieurs.

En cas de non-respect des règles sanitaires, le préfet peut procéder à des fermetures administratives.

 

VIE SOCIALE ET LOISIRS

Notre vie sociale a repris son cours. Soyons vigilants car, avec l’augmentation des occasions de contact, les risques de diffusion de la Covid-19 se multiplient. Le respect par chacun d’entre nous des mesures barrières et de la distanciation physique est important : notre santé individuelle et collective en dépend !

Je dois :

  • je dois porter un masque dans tous les lieux clos recevant du public, et potentiellement dans d’autres lieux si mon préfet de département l’a décidé.

Je peux :
 

  • je peux me rendre dans les parcs, jardins et forêts ;
  • je peux me rendre dans les médiathèques, les bibliothèques, les monuments et musées, en respectant les protocoles sanitaires ;
  • je peux retourner au cinéma, au théâtre, dans les salles de spectacles et salles de jeux, en respectant les protocoles sanitaires et notamment le port du masque ;
  • je peux me rendre dans les lieux de culte. Les cérémonies religieuses ont repris, avec des protocoles sanitaires stricts ;
  • je peux pratiquer un sport individuel ou collectif, aller à la piscine, dans des lacs ou plans d’eau. Pour les sports en salle, des protocoles sanitaires stricts sont définis, je m’y conforme ;
  • je peux retourner à l’hippodrome et au stade en suivant les protocoles sanitaires ;
  • je peux rendre visite à une personne âgée ou vulnérable si je respecte les précautions nécessaires à la préservation de sa santé fragile - je ne prends pas de risque ;
  • je peux, si je suis une personne âgée ou vulnérable, sortir et rencontrer des gens, mais je suis invitée à prendre le plus de précautions possibles (masque, lavage de mains, distanciation physique) et à limiter mes contacts ou mes sorties dans des lieux très fréquentés.

Je ne peux pas :

  • je ne peux pas me réunir à plus de 10 personnes sur la voie publique sans en avoir fait la déclaration préalable en préfecture, sauf s’il s’agit d’un rassemblement à caractère professionnel, d'une cérémonie funéraire ou si je participe à une visite guidée animée par un guide-conférencier ;
  • je ne peux pas aller en discothèque ;
  • je ne peux pas, au moins jusqu’au 30 octobre, me rendre à un événement réunissant plus de 5 000 personnes, sauf si le préfet a accordé une dérogation pour cet évènement.

 

 

En cas de circulation plus active du virus ou de non-respect des mesures sanitaires, le préfet peut prendre des mesures locales de restriction.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir du 1er janvier 2020, Morlaix Communauté devient l’opérateur pour l’eau potable sur la commune de Lannéanou en lieu et place de la société SAUR.

 

Pour toutes demandes, tous renseignements, toutes difficultés :

 

0806 090 010 (n° azur)

 

Accueil public :

3 rue Yves Guyader / ZA La Boissière - Morlaix

 

lundi au jeudi  : 9h – 12 h ; 14h - 17h

vendredi : 9h -12h  ; 14h - 16 h

 

plaquette_BTHD_RB_web_(1).pdf
Document Adobe Acrobat [1'001.6 KB]
197 - Mairies territoires - BTHD déploie[...]
Document Adobe Acrobat [131.3 KB]
Cartographie des déploiements 14 11 2019[...]
Document Adobe Acrobat [153.3 KB]

 

 

 

 

 

 

Nouveau

 

Lancement de la nouvelle expérimentation de la ligne 36 +, desservant les communes

de Plourin-lès-Morlaix,

Plougonven,

Le Cloître Saint Thégonnec

et Lannéanou

 

Ci-dessous

 Plan de la ligne et du réseau

Horaires

 

ligne36 + horaires ETE 2020.pdf
Document Adobe Acrobat [166.0 KB]
36+ plan2019_V3.pdf
Document Adobe Acrobat [261.6 KB]

 

Avis de la Préfecture du Finistère

 

Ces affiches relatives au permis de conduire, au certificat d'immatriculation et à la pré-demande passeports-CNI. 
 

Elles ont pour objectif d'orienter les usagers qui rencontrent des problèmes avec leur télé procédure et de promouvoir la pré-demande.

Affiche Certificat d'immatriculation.pdf
Document Adobe Acrobat [553.1 KB]
Affiche Passeport.pdf
Document Adobe Acrobat [346.6 KB]
Affiche Permis de conduire.pdf
Document Adobe Acrobat [424.1 KB]

ACTUALITES ELECTIONS

Nouvelle télé-procédure

ouverte aux électeurs

 L'interrogation de la situation électorale (ISE)

 

 

Le bureau des élections de la préfecture vous communique l'information suivante:

Le répertoire électoral unique (REU) créé par les lois du 1er août 2016 est ouvert aux communes depuis le 3 janvier 2019.
Désormais, avec l’ouverture d'une télé-procédure, chaque électeur a la possibilité d’interroger sa situation électorale (ISE).

Ainsi, depuis le lundi 11 mars 2019, chaque électeur peut accéder à ce service sur le site internet

 www.service-public.fr 

afin de se renseigner sur sa commune d’inscription et sur le bureau dans lequel il est inscrit pour voter.

Si l’électeur n’est pas retrouvé par cette application, il est invité à contacter sa commune d’inscription ou à déposer une demande d’inscription sur les listes électorales sur le même site.

Associé au dépôt en ligne des demandes d’inscription sur les listes électorales, désormais disponible pour toutes les communes, ce nouveau service contribue aux simplifications apportées par la réforme de la gestion des listes électorales. 

Ce qui change au 1er janvier 2019 en matière d’inscription sur les listes électorales

 

A l’approche des élections européennes en mai 2019, les modalités de gestion des listes électorales évoluent au 1er janvier 2019 : les démarches d’inscription des électeurs seront simplifiées, la fiabilité des listes électorales améliorée et la tâche des mairies allégée.


A partir du 1er janvier 2019, les électeurs pourront :

  • s’inscrire au plus proche du scrutin, au lieu du 31 décembre de l’année précédente, actuellement. Ainsi, pour voter aux prochaines élections européennes du 26 mai 2019, les électeurs pourront s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019 ;
  • déposer leurs demandes d’inscription en ligne, sur les sites www.demarches.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr , quelle que soit leur commune de résidence. Le dépôt au guichet de la commune ou la transmission des demandes d’inscription à la commune par courrier restent possibles.

Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

 

Cette évolution allège la charge des communes dans la gestion des listes électorales.

 

Désormais, les communes n’auront plus à :

  • inscrire les jeunes majeurs, inscrits désormais sur le REU suite au recensement citoyen opéré par les communes, et mis à jour le cas échéant lors de la journée de défense et citoyenneté ;
  • inscrire les personnes naturalisées ou les personnes dont l’inscription est ordonnée par le juge ;
  • radier les personnes décédées, les personnes inscrites dans une autre commune ou les personnes privées de leur droit de vote par le juge.

 

Les élections européennes du 26 mai 2019 seront les premières élections générales se déroulant avec des listes électorales extraites du REU.

Pour voter à ces élections, les électeurs pourront déposer leurs demandes d’inscription sur les listes électorales jusqu’au 31 mars 2019.

 

Chaque électeur devra alors :

  • être âgé de 18 ans, au plus tard le 25 mai 2019 ;
  • être de nationalité française ou ressortissant d’un autre État membre de l’Union européenne ;
  • jouir de son droit de vote en France ou dans son pays d’origine, pour les ressortissants d’un autre État membre de l’Union européenne ;
  • apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription.

 

Communiqué de presse du 27 décembre 2018 -Inscription sur les listes électorales

cp-inscriptions-listes-electorales.pdf
Document Adobe Acrobat [360.6 KB]

COMMERCE

 

SKOL LOUARN

Depuis le 17 décembre, les nouveaux gérants du Skol Louarn à Lannéanou ont rouvert les portes du restaurant. 

 

Gwénaëlle et Hendrix Tamaya font revivre le centre-bourg depuis le début du mois. Gwénaëlle, 36 ans, a pour sa part un parcours professionnel très éclectique qui lui apporte la possibilité de s'adapter aussi bien au bar, à l'épicerie qu'en salle pour le service. Hendrix, 39 ans, quant à lui, a une riche expérience en restauration car il est cuisinier depuis vingt ans. 

Venant de Quimper, ils souhaitaient s'installer et profitant de l'offre de la mairie, ils n'ont pas hésité à poser leur candidature. Ils ont ouvert le restaurant depuis lundi 17 décembre, sous forme de buffets d'entrées et desserts et plats chauds au choix (pour 13 € café compris). 

 

Gwénaëlle et Hendrix ont l'intention de chouchouter leur clientèle, déjà par la décoration de la salle, mais aussi par la qualité de la cuisine et de l'accueil. Ils vont proposer des planches à tapas pour l'apéritif au bar, des soirées à thème ainsi que des animations musicales. Ils proposeront également la location de leur salle de restaurant pour des repas privés (anniversaire, baptême...). 

 

Le restaurant ouvrier ouvre tous les midis, du lundi au vendredi, sur réservation le week-end. Les vendredi, samedi et dimanche soirs, Hendrix proposera des pizzas et des burgers. 

 

Tél. 02.98.19.17.64.       

Promeneurs et Visiteurs

A l'attention des promeneurs et visiteurs.

Lannéanou, Plougonven, Plourin les Morlaix et Le Cloitre St Thégonnec mettent à votre disposition cette brochure "La Voie Verte".

Venez découvrir et belles balades !

Brochure La voie verte.pdf
Document Adobe Acrobat [3.9 MB]

COLLECTE DES ENCOMBRANTS/FERRAILLE

 

Au vu de la faible utilisation de ce service et des équipements actuellement sur place sur le territoire, il n'y aura plus de collecte à domicile. Désormais, selon l'état de vos objets à débarrasser, plusieurs solutions s'offrent à vous.

Plus d'informations en contactant le numéro vert : 0 800 130 132

 

 

Modification 

 

 

 

Boucherie - Charcuterie MINEC      Le Mercredi de 9 h 00 à 9 h 30

 

Poisonnerie William                         Le Jeudi de 9 h 30 à 9 h 45

 

Présentation de Lannéanou

Lannéanou     (Lanneanoù en Breton) 

 

Lannéanou est située dans le département Finistère, de la région Bretagne.

Les habitants s'appellent les Lannécois, les Lannécoises.

 

La commune s'étend sur 16,2 km² et compte 389 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2014. Avec une densité de 24,1 habitants par km², Lannéanou a connu une nette hausse de 13,7% de sa population par rapport à 1999.

 

Le maire actuel est Madame Sandrine GUEGUEN.

Les communes voisines sont Botsorhel, Plougonven, Scrignac, Le Ponthou, Plouigneau.

 

Lannéanou fait partie de Morlaix-Communauté.

Situation géographique

Lien vers journaux

MAIRIE DE LANNEANOU
3 RUE DES HORTENSIAS

29640 LANNEANOU

 

Tél. : 02 98 78 12 07

adresse mail : lanneanou-mairie@wanadoo.fr

 

Mairie ouverte du Lundi au Vendredi 

de 9 heures à 12 heures

de 14 heures à 17 heures

Fermée le Jeudi après-midi

Fermée le Samedi

 

Secrétaire de Mairie : Nelly OLLIVIER

 

Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire de contact en ligne.

Horaires d'ouverture

du Lundi au Vendredi

10 h 00      12 h 00

14 h 30      16 h 30

Fermée le Samedi

 

Levée du courrier : 12 h 00

 

Gérante Postale : Claudie LE NAOUR

 

Tél : 02 98 78 12 00

Services Techniques

Jean Yves GLORENNEC

Emmanuel MIGNON

Atelier Communal

Compteur de visites

SKOL LOUARN

 

Bar     Restaurant      Epicerie

 

02 98 19 17 64

SKOL LOUARN

 

 

Plat à emporter disponible également

 

 

0650913370

 

ou au

 

0298191764