MaPrimeAdapt’

MaPrimeAdapt’ est désormais l’aide unique d’adaptation des logements à la perte d’autonomie.

En situation de handicap

MaPrimeAdapt’ est désormais l’aide unique d’adaptation des logements à la perte d’autonomie. Mise en œuvre par France Rénov’ (que pilote l’Anah) et cumulable avec les aides à la rénovation énergétique (dont MaPrimeRénov’), MaPrimeAdapt’ vise à financer jusqu’à 50 ou 70% du montant des travaux d’adaptation de logement nécessaires ou anticipant la perte d’autonomie et de mobilité, dans la limite d’un plafond de 22.000 euros hors taxes.

Il peut s’agir d’installer par exemple une douche de plain-pied, un monte-escalier électrique, un éclairage à détection de mouvement (travaux intérieurs), ou encore une rampe d’accès ou un élargissement de porte d’entrée (travaux extérieurs). Les personnes éligibles sont les personnes âgées de 70 ans ou plus, les personnes de 60 à 69 ans dépendantes (GIR 1 à 6) et les personnes de tout âge ayant un taux d’incapacité supérieur à 50% ou bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap (PCH). Autre critère : ces personnes doivent avoir des ressources "modestes" ou "très modestes", selon le barème du dispositif.

Enfin, le dispositif cible des propriétaires de leur logement ou des locataires du parc privé ayant "informé [leur] bailleur" de leur volonté d’effectuer des travaux. Sur la plateforme MaPrimeAdapt’, ces personnes peuvent s’inscrire pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé par un assistant à maîtrise d'ouvrage (AMO), habilité par l’Anah". Il s’agit de faciliter les démarches : "réalisation d’un diagnostic autonomie permettant de construire un projet de travaux adapté en collaboration avec un ergothérapeute, si nécessaire", plan de financement et devis, montage du dossier pour obtenir l’aide, lien avec les artisans et même "accompagnement pour s’approprier les aménagements".

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?